Bénin

Migrants ? Demandeurs d’asile ? Réfugiés ?

 

À la rencontre de demandeuses d’asile aux Logis de Louvranges, tout près de chez nous !

Ce jeudi 8 octobre 2015 après les cours, le groupe d’élèves et de professeurs partis au Bénin en avril 2015 est allé visiter les Logis de Louvranges, à 5 minutes en voiture du collège. Il s’agit d’un centre d’accueil géré par l’ONG Caritas. Il accueille, donc, des femmes demandeuses d’asile, seules ou accompagnées d’un ou plusieurs enfants mineurs. Ces femmes disposent là d’un petit appartement, pour le temps de l’examen de leur dossier par l’Office des réfugiés.

Pour comprendre, quand un migrant arrive, il dépose à l’Office des étrangers une demande d’asile. L’examen de son dossier prend un certain temps. Pendant ce temps, ce migrant a le statut de demandeur d’asile. Il dispose de certains droits et est pris en charge par l’administration publique (Fedasil) ou des organisations telles que Caritas, l’APD ou la Croix-Rouge de Belgique. Quand l’Office des étrangers a bien examiné le cas, il décide.

Soit il octroie le statut de réfugié, et la personne quitte le centre pour aller quelque part, où elle bénéficiera des mêmes droits que les Belges (aide du CPAS, notamment, droit de travailler, etc.). Soit il refuse la demande d’asile et décerne un ordre de quitter le territoire. Dans la plupart des cas, la personne disparait alors dans la nature, devient un « sans papiers ».

Ici, les femmes dont il est question sont demandeuses d’asile. Elles attendent la décision de l’Office des étrangers, ce qui peut durer de quelques mois à quelques années.

Nous avons pu discuter avec une assistante sociale qui travaille sur place ainsi qu’avec une responsable de Caritas qui nous ont expliqué les différentes étapes par lesquelles doivent passer les migrants pour s’établir en Europe. Nous avons pu rencontrer deux demandeuses d’asile et leur poser des questions. Elles nous ont raconté leur parcours avant d’arriver aux Logis. Toutes deux ont fui leur pays pour sauver leur vie et celles de leurs enfants.

La spécificité du projet des Logis de Louvranges consiste à accueillir les femmes particulièrement vulnérables suite à des conditions de vie dans le pays d’origine et un parcours d’exil très difficiles. Les appartements sont réunis sur un même site, ce qui apporte une dimension collective et atténue le sentiment d’isolement de ces femmes. L’objectif principal du travail d’accompagnement de Caritas est de favoriser l’autonomie et l’empowerment chez les femmes, afin de les préparer à l’avenir « après Louvranges » en Belgique ou ailleurs.

Plus d’info ? www.caritas-int.be

Les élèves du groupe « Bénin »

Proverbe africain

"Tout seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin"