News 2017-2018

Sortie au parlement européen 2018

 

Il est 9h15, nous descendons du train à Bruxelles Schumann. 10 minutes plus tard nous sommes au parlement. Nous entrons dans le bâtiment en passant par la sécurité puis le vestiaire. En montant les escalier qui mènent à ce dernier, il est impossible de ne pas remarquer l'immense photo du parlement remplis de ses députés qui recouvre le fond de la salle. Quelques étages en ascenseur plus loin et une fois entendue les instructions des encadrants nous entrons dans l'hémicycle. Nous sommes dans un balcon à environs 4 mètres du sol. Tout autour de la pièce se trouvent des locaux vitrés qui doivent pouvoir contenir plusieurs centaines de traducteurs. En bas se trouvent les députés. Contrairement à la photo ils sont peu nombreux, une quarantaine environ. On nous explique à voix basse qu'il ne s'agit pas d'une séance plénière, ici seuls les dirigeants des différents partis sont présents ; ils récapitulent et expliquent la position qu'ils ont prise quant à l'ordre du jour, relatif à l'affaire des « Panama papers ». Sont notamment présents au centre du parlement messieurs Moscovici et Coburn. Ce dernier s'en prend violemment à un eurodéputé qui reproche aux anglais de  vouloir créer un paradis fiscal en abaissant les taxes après avoir quitté l’UE. Nous repassons ensuite par l'entrée pour nous rendre dans une salle de conférence plus petite mais toujours cernée de locaux à traducteurs, vides cette fois. A travers les stores des fenêtres on peut apercevoir des enfants qui jouent dans la cours d'une école primaire. Notre accompagnateur décide de faire un bref récapitulatif du fonctionnement du parlement avant de réponde à nos questions. Celui-ci nous quitte après l'arrivé d'un eurodéputé belge des verts. Il nous raconte son parcours professionnel et sa vision de son métier. Pour lui ce qui fait l'intérêt et le défis de celui-ci est de devoir toujours être en mesure de répondre sur une vaste étendue de sujet ce qui implique une documentation constante sur les thèmes d actualité. Après une autre courte séance de questions-réponses et une photo de groupe il est l'heure de passer à l'activité suivante ; la visite du musée européen, le « parlementarium ». Il se trouve à un jet de pierre du parlement, à la droite de la place du Luxembourg dont les arcades portent des affiches à la mémoire de Simone Veil. Passé un autre contrôle, on descend vers la cafétéria du musée pour dîner. Nous sommes ensuite répartis en plusieurs groupes et on nous remet les audioguides qui nous fournirons les explication dans une des 24 langue européenne de notre choix. A droite de la maquette des différents  bâtiments de l'UE à Bruxelles et Strasbourg, on trouve des citations de grands personnages de la construction européenne tel que l’incontournable Schumann. La suite de la visite retrace par des photos emblématiques les temps forts de l'union européenne comme la chute du mur de Berlin et l'intégration des pays de l'ancien bloc soviétique. En continuant on entre dans une salle sur le sol de laquelle figure une carte interactive de de l'Europe qui nous montre les changements que l'UE a apporté à chaque pays. Assis sur un des canapés qui forment les angles de l'espace, on peut lire au plafond les résultats de sondages réalisés dans toute l'union et le vote en détail de chacun des pays membres. Une autre pièce présente l’entièreté des députés européens via des vidéos mais aussi des citoyens dont la vie à été impactée par une décision de l'institution. A la sortie nous avons l'occasion de laisser un message qui sera projeté aux autres visiteurs. La journée se termine par un rapide temps libre dans la gare en attendant le train qui nous ramènera à Ottignies. parlement 1

parlement 2

Proverbe africain

"Tout seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin"